Les 5 conseils pour réussir en tant que formateur indépendant

formation-des-formateurs-300x200.jpg

Les nombreuses exigences dans les entreprises font en sorte que les formations adultes affluent sur le marché. Avec l’émergence des nouveaux métiers, ces formations deviennent très diversifiées. Le métier de formateur indépendant est donc de plus en plus sollicité et l’enseignement figure parmi les secteurs prometteurs. Au départ, sachez que le salaire d’un formateur débutant est de 1675 euros par mois. Cet article propose 5 conseils pour réussir à devenir formateur.

Avoir une expertise dans un domaine

La première règle si l’on veut devenir formateur indépendant est d’avoir une connaissance approfondie et une solide expérience professionnelle dans le domaine où l’on souhaite enseigner. Il ne s’agit pas de se limiter seulement à la connaissance des techniques et outils de travail. Souvent ces derniers ont déjà travaillé 10 ou 15 ans au sein d’une entreprise avant de devenir formateur. Ils ont décidé de conseiller et de partager leurs savoir-faire.

Suivre une formation des formateurs

Ici, le but est d’acquérir des compétences pédagogiques et des techniques d’enseignement. Connaitre un métier et ses techniques est une chose, savoir transmettre ce savoir en est une autre. Ce type de formation enseigne par exemple comment établir un plan de formation ou comment parler en public. C’est la formation management qui s’en rapproche le plus.

Développer ses qualités personnelles

Outre les compétences intellectuelles et les savoirs faire, un formateur indépendant doit posséder certaines qualités qui peuvent aider ses apprenants, comme la capacité d’écoute et l’humilité,tout en s’efforçant d’être le plus polyvalent possible. Il doit savoir gérer son stress et être patient.

Disposer des équipements nécessaires

De nos jours, les différents types de formation existants exigent des équipements audiovisuels et informatiques performants. Ordinateurs, divers logiciels comme skype sont par exemple très utilisés pour donner une formation à distance. Il faut également maitriser toutes ces matériels et outils de la nouvelle technologie pour se tenir à la disposition et être facilement accessible aux apprenants.

Savoir cibler sa clientèle

Le métier de formateur indépendant demande du charisme. Vous devez savoir convaincre quant à la qualité du service que vous proposez. Les principaux clients pour une formation à distance sont souvent les salariés, les femmes au foyer, les personnes handicapés…Si votre cible est le salarié d’entreprise, n’hésitez pas à lui suggérez le DIF pour financer sa formation linguistique par exemple.

N’hésitez pas à user des réseaux sociaux et de profiter de vos relations pour promouvoir votre activité.


Suivez-nous sur les réseaux sociaux