Fiches métiers : coach pour enfants

coach-pour-enfants-300x199.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le coaching des enfants n'est pas un métier reconnu et aucun diplôme ne certifie cette formation. Cependant, de nombreuses personnes commencent à s’y intéresser, sans noter que certains enfants en ont réellement besoin, tout comme les parents. S’ouvrir aux autres, vaincre le stress, apprendre à se concentrer, surmonter les séparations familiales, … le coach pour enfants est un métier qui demande aussi bien des compétences, que de la patience.

Le métier de coach pour enfants

Les enfants doivent affronter très tôt beaucoup de challenges : trouver des amis, communiquer, se confronter à l’autorité, savoir refuser…Ce qui est certain, c’est que ce qui sera bien acquis durant l’enfance évitera bien des difficultés plus tard. Durant une séance, le coach pour enfants et adolescents commencera par définir ensemble le but des futures séances. Certains enfants connaissent ce qu’ils veulent, tandis que ce n’est pas le cas pour les autres. Certains adolescents ont souvent une idée de l’objectif de départ, mais peuvent l’adapter au fur et à mesure. Le coach et l’enfant seront face à face pour une séance d’environ 1 heure, en fonction de la disponibilité cognitive et émotionnelle du participant. Devenir formateur pour enfant requiert une grande persévérance et l'application des 5 conseils pour devenir entrepreneur indépendant. Il va falloir poser des questions dans le but de faire émerger les questions qui définissent les problèmes mêmes de l’enfant. Autrement dit, au lieu de leurs proposer la solution toute faite qu’ils attendent, le coach pour enfants doit trouver des tecnhniques pour que l’enfant réalise lui-même son « pré-fabriquer ».

Le sac à outils du coach pour enfants

Être coach pour enfants consiste à maitriser tous les outils pour passer ses messages logiquement par rapport à l’âge mental de l’enfant : jeu pour ado, dessins, textes…En outre, il faut adopter une méthodologie captivante, surtout pour que le jeune soit partie prenante du projet. Ainsi, il faut lui donner envie de venir de son plein gré, non par obligation. Le coach doit également disposer des solutions adaptées pour les situations qui ne permettent pas le face à face, en commençant par créer le lien. Ainsi, des outils de vidéoconférence, comme Skype, peuvent être utiles au départ. Vous devez par ailleurs construire une balise par rapport aux conversations sur les réseaux sociaux. En effet, les jeunes s’y sont déjà habitués et pourront vous consulter plus librement, non pas pour les problèmes à résoudre, mais pour combler leurs plaisirs de « tchater ».

Le coach pour enfants, au cœur des difficultés scolaires

En ce qui concerne les difficultés scolaires, qui sont souvent plus profondes qu’il n’y paraît, le coach pour enfants doit prendre en compte que chaque enfant a une façon bien à lui de recevoir, d’analyser et d’enregistrer les informations. Il faut avant tout l’aider à les élargir et à mettre en place des techniques qui lui feront gagner à la fois du temps et de l’efficacité. Une formation psychologue s’avère nécessaire, afin de lui apprendre à mieux utiliser son intellect. Il faut aussi baser le travail sur ses sources de motivation et les croyances qu’il entretient sur lui-même ou avec le monde extérieur.


Suivez-nous sur les réseaux sociaux