Développer ses compétences professionnelles à travers des techniques innovantes

formations-au-travail-300x200.jpg

Qu’il s’agisse d’étudiants, de demandeurs d’emploi ou de salariés, l’objectif d’une formation est de développer des compétences professionnelles. Dans ce type de formation, les techniques pédagogiques ont été améliorées et modernisées en vue de maximiser ces acquis en facilitant la transmission des connaissances aux apprenants.

Les méthodes de formation classique

Dans le cas d’un enseignant dans une formation professionnelle, l'importance du coaching personnel pour salariés, l’objectif est aussi de motiver et de développer le potentiel, ainsi que la créativité des apprenants. Le formateur dispose de trois types de méthodes différentes pour atteindre ces objectifs pédagogiques. L’usage de ces méthodes dépend de la situation et doit s’adapter à chaque type de technique :

  • La méthode participative fait appel à la collaboration entre les apprenants. Ils sont invités à interagir et à partager entre eux, dans le but de réaliser un objectif commun et d’apporter un résultat concret. A partir de cette méthode, l’apprenant construit lui-même son propre savoir.
  • La méthode interrogative est l’une des méthodes destinées à développer les compétences professionnelles des apprenants. Elle est basée sur des questionnements pour qu’ils puissent découvrir par eux-même ce que le formateur veut enseigner et transmettre.
  • La méthode affirmative correspond aux cours magistral où le formateur transmet son savoir-faire à un auditoire par des expositions ou des démonstrations, sans la participation de ce dernier.

Les différents types de techniques de formation

Acquérir ou optimiser ses compétences professionnelles nécessite des techniques efficaces et modernes. Simulation, jeu de rôle, étude de cas et de témoignage, débat, exposé… sont quelques-unes de ces techniques de formation.

La communication audio- visuelle

L’insertion de ces nouveaux matériels didactiques (photographie, diaporama, film sonore etc.) permet de donner un caractère moins abstrait par rapport aux imprimés. Les apprenants peuvent se mettre en contact direct avec l’expérience et les sujets à étudier.

Les outils informatiques

Les applications et les logiciels utilisés dans l’enseignement peuvent rendre facile l’assimilation et l’utilisation des données partagées pendant la formation.

Les médias sociaux

Actuellement, presque tout se fait en ligne et sur internet. L’enseignement ne déroge pas à cette règle. On peut désormais développer ses compétences professionnelles et s’informer grâce aux réseaux sociaux. Il s’agit pour les établissements et les formateurs de partager les programmes de formation et les contenus des savoirs-faires aux étudiants, à travers ces plateformes. Ces nouveaux dispositifs de formation peuvent également favoriser les échanges entre le formateur et les apprenants.


Articles similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux