Cession d'entreprise : conseils pour faire le bon choix

Vendre une entreprise.jpg

Ce qu’il faut prendre en compte lors de la cession entreprise

Tout dirigeant qui veut céder une entreprise, s'efforce de trouver la meilleure configuration possible pour assurer la pérennité de l'entreprise, qu'il a créée ou développée. Ainsi, il vous faut adapter votre entreprise à une reprise facile.

En vue de préparer les étapes de cession entreprise, la première question qui se pose concerne la « transmissibilité » de vos compétences. Dans la pratique, il faut identifier les véritables « clés de succès » de la cession. Ceci est tout à fait déterminant pour affiner le profil du repreneur. De toute évidence, il faut céder une entreprise en développement ou possédant un réel potentiel, plutôt qu'une entreprise qui se meure.

Lors de la recherche du nouveau repreneur, celui-ci pourrait satisfaire l’un des critères qui suivent :

- chef d'entreprise qui souhaite changer d'activité,

- chef d'entreprise qui veut se diversifier,

- chef d'entreprise qui projette de faire grossir son entreprise…

En fonction des profils, les moyens d'approche et de diffusion seront différents. Dans le meilleur des cas, vous devez vous faire accompagner pour chacune des étapes de recherche du repreneur.

Vous faire accompagner pour céder votre entreprise

Les professionnels en la matière sont à même de vous apporter un ensemble de compétences, d'expertises et de nombreux outils, pour faciliter la cession de votre entreprise. Les tâches qu’ils peuvent mettre à votre disposition sont :

- le diagnostic de cessibilité de votre entreprise,

- l’évaluation de votre entreprise,

- l’établissement du dossier de présentation de l'entreprise,

- la préparation et la diffusion d'une annonce de cession,

- la gestion de bourses d'opportunités,

- l’aide à la présélection et la sélection de candidat…

Une fois que vous aurez trouvé votre repreneur de cession entreprise, il vous faut envisager quelques modalités de départ. Ainsi, sur le plan organisationnel, avec le repreneur, vous devez vous mettre d'accord sur une transmission rapide. Effectivement, le jour où vous arrêtez vos fonctions dans l'entreprise correspondra au jour où le repreneur en devient le nouveau dirigeant.

Sur le plan financier, vous pouvez proposer au repreneur la mise en place d'un crédit-vendeur. Le jour de la reprise effective de votre entreprise, le repreneur apportera une partie du montant du rachat de l'entreprise. Pour régulariser la somme restante, il bénéficiera d'un crédit de votre part.


Articles similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux